CONSEILS - Comment bien choisir sa literie ? Notre guide complet

CONSEILS - Comment bien choisir sa literie ? Notre guide complet

Matelas, sommier, couette et oreillers… Autant d’éléments qui participent directement à la qualité de votre sommeil. Pour vous lever en pleine forme (et sans mal de dos), il est essentiel de les adapter à vos besoins. Nos conseils pour faire le meilleur choix.

Choisir le bon matelas

Qui n’a jamais rêvé d’un matelas digne d’une chambre d’hôtel ? En moyenne, nous passons un tiers de notre vie dans notre lit. Il est donc primordial d’investir dans un modèle adapté à vos besoins en prenant en considération trois critères : le soutien, l’accueil et les dimensions.

Le soutien

Il dépend de la fermeté et de la technologie du matelas :

– En mousse standard ou à mémoire de forme : il offre un soutien morphologique précis et un moelleux appréciable.
– À ressorts : il est préconisé pour son indépendance de couchage, son aération et sa résistance au poids, idéale pour les personnes à forte corpulence.
– En latex : il offre également une bonne indépendance de couchage. Avec ce type de matelas, il est possible d’ajuster la fermeté selon les zones (ferme au niveau du bassin et souple au niveau des épaules par exemple).

Un matelas présente différents niveaux de fermeté : souple, équilibré (ou mi-ferme), ferme ou très ferme. Ce choix dépend de votre physiologie : on recommande généralement un soutien souple ou équilibré pour les dormeurs légers et un soutien très ferme pour les personnes plus corpulentes.

Le confort d’accueil

Selon le garnissage et l’épaisseur du matelas, il peut être moelleux ou tonique. Le garnissage a un impact direct sur le confort d’accueil, mais aussi l’aération et la thermorégulation. Plusieurs matières sont disponibles selon vos préférences : naturelles (laine, coton ou lin) ou synthétiques (latex ou ouate de polyester).

La dimension

Pour un matelas à la bonne taille, vérifiez :

– Sa longueur : il doit mesurer au moins 20 cm de plus que votre taille ;
– Sa largeur : cela dépend de votre situation (seul ou en couple) et de votre corpulence. Pour deux adultes, un matelas de 160 cm est le minimum recommandé pour profiter d’une meilleure liberté de mouvement ;
– Son épaisseur : pour votre confort, le matelas doit avoir au moins 20 cm d’épaisseur.

> À lire aussi : Comment bien entretenir son matelas ?

Choisir son sommier

De par son rôle d’amortisseur, le sommier joue un rôle essentiel dans le confort de votre literie. Il permet d’aérer le matelas (lieu de prédilection pour la moisissure) et d’améliorer ainsi sa longévité. Pour supporter son poids, il doit être à la fois ferme et plat.

Plusieurs types de sommiers sont proposés :

– Le sommier à lattes : c’est le plus courant. Il assure une bonne ventilation et limite les allergies causées par la poussière. Pour un soutien optimal, un minimum de 16 lattes est recommandé. Qu’il soit à lattes fixes ou souples, ce sommier convient parfaitement aux matelas en mousse et en latex.
– Le sommier tapissier : avec des finitions esthétiques, il se démarque par un tissu – le coutil – qui recouvre les lattes ou les ressorts. Il est adapté à tous types de matelas.
– Le sommier à ressorts : il complète idéalement les matelas à ressorts et offre une excellente indépendance de couchage.

Choisir son oreiller

Un oreiller inadapté est souvent à l’origine de raideurs matinales. Pour apporter de la décontraction à vos muscles, choisissez sa hauteur et sa fermeté en fonction de votre position de couchage :

– Sur le dos : oreiller mi-ferme et mi-haut ;
– Sur le côté : oreiller ferme et haut ;
– Sur le ventre : oreiller moelleux et bas ;
– Pour des douleurs cervicales : oreiller à mémoire de forme.

Côté matières, tout dépend de vos préférences. Les matières naturelles (plumes, duvet de canard ou d’oie) sont appréciées pour leur durabilité, leur confort thermique et leur respirabilité. Les matières synthétiques (fibres polyester, latex ou mousse à mémoire de forme) se démarquent par leur légèreté et leur soutien enveloppant.

Bon à savoir : les personnes allergiques se tournent généralement vers un garnissage synthétique. Elles peuvent également opter pour une matière naturelle, à condition que les plumes et duvets soient stérilisés (comme c’est le cas pour les oreillers Carré Blanc).

> À lire aussi : Comment choisir son oreiller : sur quels critères se baser ?

Choisir sa couette

À chaque dormeur son type de couette ! Pour un sommeil réparateur, voici trois éléments à prendre en compte :

La dimension

Elle dépend de votre lit :

Taille du lit Dimension de la couette
Fr : 140x190 173 x 234 cm
Twin 173 x 234 cm
Queen 224 x 234 cm
King 274 x 234 cm

 

Le grammage

Il varie en fonction de la température de la pièce (fraîche ou chauffée) et de votre sensibilité au froid. Plus le grammage est élevé, plus la couette est chaude. Pour faire le bon choix :

Type de couette Grammage Pour quand ?
Couette chaude Entre 300 et 500g/m² Pour l’hiver
Couette légère Entre 200 et 400g/m² Pour l’été ou pour une pièce chauffée à plus de 22°C
Couette 4 saisons Entre 300 et 400g/m² Pour une pièce chauffée entre 18 et 22°C

 

La matière

On distingue quatre types de garnissage :

– Les couettes naturelles en plumettes de canard et duvet d’oie, plébiscitées pour leur gonflant et leur pouvoir isolant.
– Les couettes naturelles en soie. Elles sont appréciées pour leurs propriétés thermorégulatrices, hypoallergéniques et antibactériennes.
– Les couettes hybrides, dont le garnissage contient des matières synthétiques et naturelles. Elles présentent un aspect moelleux et un bon confort
thermique.
– Les couettes synthétiques garnies de fibres de synthèse (fibre creuse ou microfibres). Elles sont réputées pour leur prix accessible et leur facilité d’entretien.

Pour faire de votre chambre un havre de sérénité, découvrez la literie haut de gamme Carré Blanc. Pour des nuits reposantes, Carré Blanc propose plusieurs collections d’oreillers, de couettes et de coussins ultra cocooning. Découvrez également nos protège-matelas et oreillers, ainsi que nos cache-sommiers.

x