CONSEILS - Dormir sans oreiller : une bonne idée ?

CONSEILS - Dormir sans oreiller : une bonne idée ?

Considéré comme « le mal du siècle », le mal de dos peut parfois se manifester pendant la nuit ou au réveil. C’est la raison pour laquelle certains font le choix de dormir sans oreiller. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Quels sont les avantages et les inconvénients pour notre santé ? Découvrez nos conseils pour profiter d’un sommeil de qualité dans la meilleure position possible.

Dormir sans oreiller : est-ce bon pour la santé ?

Si dormir avec un oreiller est une évidence pour certains, d’autres préfèrent dormir sans oreiller pour venir à bout de leurs douleurs dorsales et cervicales. Mais alors, qui a raison et qui a tort ? En réalité, cela dépend de la position de sommeil du dormeur. En effet, un oreiller a pour fonction principale de positionner votre tête de sorte qu’elle soit dans l’alignement naturel de votre colonne vertébrale. Suivant la position de sommeil dans laquelle vous dormez, dormir sans oreiller peut donc avoir un impact positif ou négatif sur votre santé.

Ainsi, dormir sans oreiller peut être adapté à ceux qui dorment sur le ventre. Cela peut permettre de réduire les maux de tête et les douleurs cervicales chez des personnes qui ont déjà tout tenté.  En effet, cette position de sommeil est considérée comme la plus mauvaise par les professionnels de santé. Dans certains cas, dormir sans oreiller vaut mieux que dormir sur un oreiller trop volumineux qui aggrave les tensions musculaires et les courbatures à l’origine des cervicalgies.

En revanche, dormir sans oreiller n’est pas recommandé pour les personnes qui dorment sur le côté car la colonne vertébrale souffrira d’un mauvais alignement. Au contraire, on conseille un oreiller épais pour limiter les tensions et conserver une position neutre pour le bien-être et le confort du dormeur. Enfin, si vous dormez sur le dos, il faudra là aussi dormir avec un oreiller visant à surélever votre tête et respecter la courbure naturelle entre le cou, les épaules et le dos.

Quels types d’oreiller privilégier ?

Pour éviter les maux de dos, les troubles du sommeil, maux de tête ou encore ronflements intempestifs, le mieux reste encore de choisir une literie adaptée à votre morphologie. Plutôt que de dormir sans oreiller, faites le choix d’un oreiller ergonomique, spécialement conçu pour offrir un soutien personnalisé à votre corps.

Si vous préférez le confort d’un oreiller traditionnel plutôt qu’un oreiller à mémoire de forme, il faudra vous intéresser à l’indice de fermeté. Là encore, c’est votre position de sommeil qui déterminera la forme et le choix de votre oreiller. Un oreiller ferme et haut est adapté aux dormeurs sur le côté, tandis qu’un oreiller moelleux et bas est conseillé aux dormeurs sur le ventre. Ceux qui aiment dormir sur le dos, quant à eux, se dirigeront vers un oreiller mi-ferme et mi-haut.

Enfin, ne négligez pas l’importance d’un matelas de qualité pour votre santé et votre bien-être. Si de nombreux critères entrent en considération, accordez une attention toute particulière au niveau de fermeté de votre matelas. Trop mou, il pourrait nuire au bon alignement de votre colonne vertébrale pendant la nuit. Trop ferme, il pourrait vous provoquer des douleurs et raideurs au réveil. Prenez en compte votre position de sommeil et votre morphologie pour déterminer votre choix.